J’adore les Carambars. Mais seulement les pires, les plus vicieux : ceux au caramel. A température ambiante, le Carambar est une véritable angoisse pour les dents (ça colle) et pour l’esprit ( il se casse avant même qu’on est songé à la tortiller, comme une vulgaire brindille). Or comme tout le monde la sait, le carambar est bon quand on l’effile et quand on l’entortille. Voir quand on s’en fait des bagues avant de le gober comme un rouleau de...